4) Les cellules souches

a) Qu'est ce que les cellules souches?

Il existe 2 conditions pour qu'une cellule soit considérée comme souche: elle doit pouvoir se renouveler un grand nombre de fois (par exemple la peau) et donner des cellules spécialisées par différenciation cellulaire (les cellules doivent pouvoir se spécialiser dans un "type" cellulaire, comme une cellule intestinale). Elles sont présentes à un stade embryonnaire et sont assez rares dans l'organisme adulte. Les cellules souches sont présentes chez tous les êtres vivants multicellulaires (tous les mammifères). Elles jouent en effet un rôle très important dans le développement des organismes ainsi que dans leur maintien en bon état. Il existe 4 différents types de cellules souches:

- Les cellules souches totipotentes: à huit cellules, pouvant donc donner naissance à tous les types cellulaires, et donc un organisme entier.

- Les cellules souches pluripotentes: capables de donner tous les types cellulaires sauf les des cellules embryonnaires.

- Les cellules souches multipotentes: susceptibles de donner différents types de cellules, mais spécifiques d'un lignage cellulaire donné (donc un organe précis).

- Les cellules souches unipotentes, qui ne peuvent donner qu'une seule sorte de cellules.

Les cellules souches font l'objet de nombreuses recherches depuis les années 1990, avec l'espoir de régénérer des tissus et possiblement d'en créer de toute pièce voir même reconstruire des organes.

b) Et pour réparer la rétine?

Des avancées récentes laissent espérer qu'un traitement par des cellules souches pourrait un jour réparer la rétine. Deux femmes ont déjà été implantées et ont connu une légère amélioration de la vue. Elles possèdent maintenant une vision "utile" et sont plus ou moins indépendantes, même si le suivi médical est long et constant.

350px-mouse-embryonic-stem-cells.jpg

 

Transition:

Ces méthodes seront surement privilégiés dans le futur, de par leurs efficacité et le large nombre de personne pouvant être soigné par toute ces nouvelles méthodes touchant au gène et au molécule. Ces solutions sont moins handicapantes et moins risquée pour les patients, tandis que la rétine artificielle peut provoquer encore plus de dommage. La qualité de la vision retrouvée devrait être bien meilleur est permettre de retrouver une vision "utile".

5 votes. Moyenne 4.20 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site